L’obsolescence programmée

Ecrit par KapTech

19 février 2020

L’obsolescence programmée devient un problème sociétal extrêmement inquiétant de nos jours. Elle résulte en grande partie de l’évolution effrénée de la technologie. Mais qu’est-ce que c’est au juste ?

Pour être exact, il faut pouvoir distinguer l’obsolescence de la durée de fonctionnement, car ce n’est pas pareil. D’après « Le petit Larousse », l’obsolescence est la dépréciation d’un matériel ou d’un équipement avant son usure matérielle. Nous pouvons prendre comme exemple les télévisions. Les producteurs de télévisions comme Sony rendent les versions actuelles obsolètes en offrant une télévision avec des meilleures caractéristiques que la précédente. Lancer une nouvelle gamme de télévisions en résolution 8k à la place des résolutions de 4k…

Notons dans cet exemple qu’une résolution de 4k est déjà très précise, l’image parait déjà « parfaite ». Augmenter la résolution à 8k ne changerait pas considérablement l’expérience réelle de l’utilisateur, excepté par induction. En effet, nous allons plus naturellement profiter de notre film sur la nouvelle version, car quelqu’un nous a dit que la résolution est meilleure. Le cerveau humain peut même aller jusqu’à s’inventer une image nettement meilleure. Alors que nous ne sommes pas capables de distinguer les différences sans avoir entendu les spécificités au préalable…

La durée de fonctionnement est assez explicite. Un exemple concret est la durée de vie de nos imprimantes ou machines électroménagères. Les entreprises fabriquant ces produits conçoivent les plans en omettant délibérément de renforcer une pièce subissant beaucoup de frottements (par exemple les rotors des lave-linges) ou, plus facile encore de nos jours, de faire sauter une pièce électronique comme une capacité ou un transistor. Particulièrement sur ce point-là, c’était mieux avant, la tendance actuelle étant de mettre des programmes informatiques et des écrans nécessitant des circuits électroniques dans tous les objets possibles. On peut citer les montres électroniques, lave-vaisselles, four-à-micros ondes, etc… Et tout cela ne change absolument pas la fonction de base de l’appareil ! Un point important de la durée de fonctionnement fixe est aussi l’impossibilité de réparation. Qui de nos jours répare encore son lave-vaisselle, sa télévision ou sa montre ? Personne parce qu’il n’y a plus moyen. Les producteurs font en sorte que le produit soit irréparable.

En conclusion, tout cela force les consommateurs à remplacer leurs appareils aussi régulièrement que possible, impliquant une catastrophe écologique importante. Les appareils obsolètes deviennent des déchets très difficilement recyclables s’ils contiennent des circuits électroniques, or ils sont partout de nos jours.

Le pire reste à venir. Malgré que la loi interdise l’obsolescence programmée, la durée de vie volontairement limitée et la difficulté de réparation, il est très compliqué de pouvoir prouver ces pratiques immorales.

Par Arthur Ferier pour le Kaptech

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Obsolescence_programm%C3%A9e

Avancée du projet

0 Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 Restez informé des dernières nouveautés! 

Soyez prévenus de nos prochains événements

Suivez-Nous sur les réseaux sociaux