Neuralink

Ecrit par KapTech

11 décembre 2019

Depuis quelques années, Neuralink, une entreprise fondée par Elon Musk, développe une interface cerveau machine nouvelle génération ayant pour but d’améliorer la condition humaine.

La technologie actuelle
Pour le moment, des interfaces cerveaux machines destinées à des personnes aveugles ou souffrant d’un handicap moteur existent déjà. Le problème est que le système actuel est souvent assez encombrant et ne permet le transfert que d’une faible quantité d’information. La prothèse bionique illustrée sur la droite permet par exemple au non voyant de voir des formes et de suivre une ligne.

Neuralink
Neuralink est une interface cerveau machine qui a comme particularité de prendre excessivement peu de place comparée aux alternatives classiques utilisées jusqu’ici. En effet, une microéléctrode destiné à être inséré dans le cerveau est moins épais qu’un cheveu.
Le but de Neuralink est de permettre d’ici 2021 aux personnes avec un handicap moteur d’interagir avec des objets beaucoup plus facilement qu’actuellement. Ils pourront notamment contrôler par la pensée des appareils informatiques, comme un ordinateur, afin de ne pas avoir à utiliser une souris ou un clavier.

Le futur
A terme, Neuralink a pour objectif de permettre à n’importe qui de communiquer beaucoup plus facilement avec toutes les technologies qui nous entourent, directement à partir de notre pensée. Mais pour atteindre cet objectif, un long chemin reste à parcourir et il faudra attendre au moins une dizaine d’années avant de voir ce type de technologie accessible à tous.

Controverse
L’idée de fusionner l’homme et la machine ne fait pas l’unanimité. Bien que certaines personnes rêvent d’étendre leurs capacités à l’aide de la machine, d’autres sont plus sceptiques et craignent d’arriver à un scénario apocalyptique digne d’un film de science-fiction.
Plus concrètement, des chercheurs en sécurité informatique ont pointé du doigt la possibilité pour un hackeur de communiquer directement avec le cerveau.
Pour finir, on peut résumer que cette technologie émergeante certes très prometteuse ne fait pas pour le moment l’unanimité. Elle sera très probablement source de nombreux débats éthiques.

Sources
Si vous voulez en savoir plus sur le sujet :
https://www.ft.com/content/0c4fac58-bd15-11e9-9381-78bab8a70848
https://www.biorxiv.org/content/10.1101/703801v1.full
https://www.theverge.com/2019/7/16/20697123/elon-musk-neuralink-brain-reading-thread-robot
https://en.wikipedia.org/wiki/Neuralink
https://images.ladepeche.fr/api/v1/images/view/5c33e4f88fe56f4c2d744cef/large/image.jpg

 

0 Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 Restez informé des dernières nouveautés! 

Suivez-Nous sur les réseaux sociaux